Retour à la page d'accueil du blog 
THEMES
Cliquez à nouveau sur l'icône pour fermer
Recherche
le blog
IFRS9* - Ce que vous devez savoir - par Robin Smither
Robin Smither

IFRS9* - Ce que vous devez savoir - par Robin Smither

Publié le
15 mai, 2018
Publié dans la catégorie
Opinions d'experts
Article précédent

L'IFRS 9, qui remplace IAS** 39, combine les principes de classification et d'évaluation, de dépréciation et de comptabilité de couverture de risques du projet de l’International Accounting Standards Board, et sera applicable aux exercices débutant à compter du 1er janvier 2018.

Contrairement à la norme IAS 39 qui a été critiquée pour être trop complexe, incompatible avec la façon dont les entités gèrent leurs activités et risques, et transfère la comptabilisation des pertes sur créances sur les prêts et créances, IFRS9 introduit une nouvelle norme basée sur le principe que la classification et l'évaluation des actifs financiers devrait se faire à leur juste valeur, les variations de la juste valeur étant comptabilisées au titre des pertes et profits à mesure qu'elles surviennent (Fair Value through Profit and Loss, ou FVPL).

En ce qui concerne le provisionnement, la modification porte sur le mouvement qui constitue une «perte subie» par rapport à un modèle par anticipation de «perte de crédit attendue» (Expected Credit Loss, ou ECL). Le modèle ECL accélérera la comptabilisation des pertes en exigeant des provisions pour couvrir les pertes futures attendues.

Comme toutes les autres banques, la banque AfrAsia présentera pour la première fois son bilan le 30 juin 2018 suivant le nouveau modèle de dépréciation.

L'augmentation des provisions IFRS 9 Jour 1 devrait affecter davantage les ratios CET1 des banques standardisées que celles des banques appliquant une approche basée sur les notations internes (Internal Ratings-Based Approach, ou IRBA).

Les provisions selon les modèles ECL seront probablement supérieures aux pertes attendues sur 12 mois de Bâle, avec des provisions pour dépréciation en vertu de l'IFRS 9 basées sur des ECLs de 12 mois pour les actifs de Niveau 1 et des ECL à vie pour les actifs de Niveaux 2 et 3.

Implicitement, le rendement des capitaux propres et l'impact sur le capital seront importants pour les banques et, par conséquent, les prix des produits sera affecté.

* normes internationales d'information financière
** International Accounting Standard

Recevez les dernières actualités, directement dans votre boîte de réception