Back to the Blog homepage
TOPICS
Click icon again to close
Type to search
The blog
« Les clients locaux représentent 70% du segment de banque privée »
Pierre-Yves Pascal, Head of Private banking

« Les clients locaux représentent 70% du segment de banque privée »

Published on
May 19, 2021
Published in Category
Expert views
Previous article Next article

La croissance du segment de Private Banking d’AfrAsia devrait se poursuivre malgré les défis actuels auxquels le pays face, notamment la pandémie et la liste noire, souligne Pierre-Yves Pascal.

 

 

Votre segment Private Banking a connu d’importants changements au cours de ces dernières années. Comment voyez-vous son évolution pour AfrAsia ?

 

Effectivement, notre segment Private Banking a connu d’importants changements au cours de ces dernières années avec notamment le renforcement de notre équipe de gestion de patrimoine. Aujourd'hui, nous sommes non seulement reconnus pour notre capacité à fournir des solutions de financement attrayantes et adaptées, en particulier aux clients internationaux qui cherchent à acquérir une propriété à Maurice, mais aussi pour notre offre de gestion de patrimoine qui couvre de nombreux services, y compris la gestion de portefeuille non discrétionnaire et discrétionnaire. La croissance de ce segment devrait se poursuivre malgré les défis actuels auxquels nous faisons face, notamment la pandémie et la liste noire. Par ailleurs, avec la demande croissante pour les services de Private Banking, nous devons constamment améliorer notre offre, notamment la gestion de patrimoine tout en y intégrant la transformation digitale comme levier de développement.

 


Quelle est la valeur des actifs que vous gérez ? Quelle est la part provenant des clients locaux ?

 

En excluant les dépôts fixes, et en considérant uniquement la valeur se trouvant sur les comptes titres, nous avons aujourd’hui sous le segment Private Banking & Wealth Management un montant dépassant les 4 milliards de roupies. Les clients locaux représentent 70% de ces actifs. Ce chiffre témoigne de la confiance grandissante que nous accordent nos clients.

 

 


Quelles sont vos perspectives dans un environnement économique et financier qui s'annonce durablement complexe et difficile avec la pandémie du Covid-19 ?

 

 

Les perspectives sont loin d’être réjouissantes. La crise sanitaire continue d’impacter lourdement les économies, entrainant dans son sillage des conséquences humaines et sociales réelles. La liste noire de l’Union Européenne est un autre défi. Ces facteurs ont amené AfrAsia à revoir sa stratégie, qui a été recentrée sur la protection des actifs de son bilan et la préservation efficace du capital. Au niveau du Private Banking, les conditions actuelles ont surtout crée des opportunités avec un nombre grandissant de clients qui veulent avoir accès aux marchés financiers, surtout à certains secteurs spécifiques tels que les achats en ligne ou les pharmaceutiques. 

 

 

Quels sont les conseils que vous prodiguez à vos clients en matière d’investissement en cette période de forte volatilité des marchés des capitaux ?

 

Nos conseils à notre clientèle sont adaptés à leurs objectifs financiers mais aussi à leur profil de risque.  

 

Au niveau du marché local, le SEMDEX a perdu un peu moins de 25% depuis le début de la pandémie. Certaines actions aujourd’hui représentent des opportunités d’achats, surtout avec la progression de la vaccination au niveau mondiale et la réouverture graduelle des économies.

 

Sur le plan international par contre, les marchés sont à des niveaux records avec un risque d’une légère remontée des taux. Nous conseillons donc une allocation d’actifs balancée et au niveau des secteurs nous avons récemment réduit notre exposition à la partie technologie en faveur de segments plus défensifs. Pour ceux qui recherchent de la performance mais avec un niveau de protection, nous leur proposons des produits structurés principalement en roupies, euros et dollars avec des rendements potentiels pouvant atteindre 6% à 7% par an.

  

 

 

Focus
Other
Stories
Get the latest news, straight to your inbox